LE DROIT, LA JUSTICE ET LA LIBERTE GAGES DU REGNE DE PAIX DU FILS DE DAVID

par Pasteur Pierre ESSOH Yao


Esaïe 9/6 : «Donner à l'Empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son Royaume, l'affermir et le soutenir par le Droit et par la Justice, dès maintenant et à toujours: Voilà ce que fera le zèle de l'Eternel des armées. »

Ps 89/1-7 : « Cantique d'Ethan, l'Ezrachite. Je chanterai toujours les bontés de l'Eternel; Ma bouche fera connaître à jamais ta fidélité. Car je dis: La bonté a des fondements éternels; ,Tu établis ta fidélité dans les cieux. J'ai fait alliance avec mon Elu; Voici ce que j'ai juré à David, mon serviteur: J'affermirai ta Postérité pour toujours, Et j'établirai ton Trône à perpétuité. Les cieux célèbrent tes merveilles, ô Eternel! ,Et ta fidélité dans l'Assemblée des saints. Car qui, dans le ciel, peut se comparer à l'Eternel? Qui est semblable à Toi parmi les fils de Dieu? »

Le droit consiste en l'ensemble des règles juridiques socialement admises qui s'appliquent au fonctionnement des institutions d'un Etat et fixent les rapports entre les citoyens qui le composent.
La justice qui vient du latin "jus" ou "justus" veut dire ,"conforme au droit". Dans les relations humaines, cette notion de la justice est liée à l'équité et à l'égalité pour tous, et se traduit par donner à chacun ce qui lui revient. Elle est aussi considérée comme ,une vertu, une force morale du caractère liée au bien dans le comportement de l'individu. C'est alors un trait de caractère, en relation avec nos, valeurs morales.

La justice vient du Droit Divin établie de toute Eternité. « Tu établis ta fidélité dans les cieux, et dans l'Assemblée des saints »Ps 89/3 et 6
Elle est révélée par la Parole de Dieu : l'Evangile. Et Paul déclare dans Ro 1/16-17 : « Car je n'ai point honte de l'Evangile: c'est une Puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu'en Lui est révélée la Justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi. »

L'Avènement de son Règne de justice pendant le millénium déjà établi dans les cœurs

Rom 14/17 : « Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. »

Math 5/6-10 : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés! Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde! Heureux ceux qui ont le cour pur, car ils verront Dieu! Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu! Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le Royaume des cieux est à eux! »

Ps 24/1-10 : « Psaume de David. A l'Eternel la terre et ce qu'elle renferme, Le monde et ceux qui l'habitent! Car il l'a fondée sur les mers, Et affermie sur les fleuves. Qui pourra monter à la montagne de l'Eternel? Qui s'élèvera jusqu'à son lieu saint? Celui qui a les mains innocentes et le cour pur; Celui qui ne livre pas son âme au mensonge, Et qui ne jure pas pour tromper. Il obtiendra la bénédiction de l'Eternel, La miséricorde du Dieu de son salut. Voilà le partage de la génération qui l'invoque, De ceux qui cherchent ta face, de Jacob!
Portes, élevez vos linteaux; Elevez-vous, portes éternelles! Que le roi de gloire fasse son entrée! Qui est ce roi de gloire? L'Eternel fort et puissant, L'Eternel puissant dans les combats. Portes, élevez vos linteaux; Elevez-les, portes éternelles! Que le roi de gloire fasse son entrée! Qui donc est ce roi de gloire? -L'Eternel des armées: Voilà le roi de gloire! »

Son entrave suscite aussitôt la colère de Dieu : « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. » Ro 1/18-19

Prv 29/2 : «Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie; quand le méchant domine, le peuple gémit. »

La Charte des Nations Unies au sortir de la seconde guerre mondiale (1945) signée à San-Francisco entre tous les Etats-membres stipule en son Chapitre Un : relatif aux buts et principes :
Article 1 : l'Organisation est fondée sur le principe de l'égalité souveraine de tous ses membres.
Article 7 : Aucune disposition de la présente Charte n'autorise les Nations Unies à intervenir dans des affaires qui relèvent essentiellement de la compétence nationale d'un Etat ni n'oblige les membres à soumettre des affaires de ce genre à une procédure de règlement aux termes de la présente Charte ; toutefois, ce principe ne porte en rien atteinte à l'application des mesures de coercition prévues au Chapitre VII.

Le Monde (cosmos qui signifie ordre : un système avilissant vomi par Dieu)
revêt un sens moralement mauvais.

C'est le système satanique ; l'ordre qui se conforme aux objectifs et aux méthodes du diable et qui rejette de se soumettre à Dieu et de faire Sa Volonté. Dès lors, l'homme cherche son plaisir, son agrément, son bonheur dans la créature, là ou se trouvent ses intérêts immédiats, égoïstes, plutôt que dans le Créateur.

Math 20/25-28 : « Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur; et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. »

WMB. : La dislocation du monde du 16/12/62
« Tous les systèmes de l'homme s'écroulent ! Les politiques, les idéologies de toutes tendances, les programmes orchestrés par les nations unies sont corrompus. La corruption s'abat sur le monde entier et ses religions. »

La rose-croix, la franc-maçonnerie et toutes les autres sociétés sécrètes régissent le monde des dirigeants du globe où s'exercent des lobbying des décisions politiques et économiques ; des intérêts égoïstes, au détriment des peuples et des nations.

1 Jn 5 /19 : « Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. »

Comme la sagesse est la connaissance intelligemment appliquée par l'entremise de la justice, de même la justice est l'exécution judicieuse de la résolution par la sagesse d'un problème posé.

Prv 8/15-21 : « Par Moi les rois règnent, et les princes ordonnent ce qui est juste; par Moi gouvernent les chefs, les grands, tous les juges de la terre. J'aime ceux qui M'aiment, et ceux qui Me cherchent Me trouvent. Avec Moi sont la richesse et la gloire, les biens durables et la justice. Mon fruit est meilleur que l'or, que l'or pur, et Mon produit est préférable à l'argent. Je marche dans le chemin de la justice, au milieu des sentiers de la droiture, pour donner des biens à ceux qui M'aiment, et pour remplir leurs trésors. »
Prv 9/11 : « C'est par Moi que tes jours se multiplieront, et que les années de ta vie augmenteront. »

Abraham Lincoln, sa vie

Abraham Lincoln fut plusieurs fois cité dans les sermons de W.M.B. En effet, frère Branham s'est référé à lui comme étant le plus illustre des Présidents au service de la justice et au service de Dieu que les Etats-Unis d'Amérique (U.S.A) aient connu. W.M.B pouvait aussi citer entre autres :
Georges Washington (1732-1799), premier Président des U.S.A. (1789-1797).
Ensuite, Thomas Jefferson le troisième (1801-1809), celui là-même qui rédigea la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis le 4 juillet 1776, étant membre du congrès et secrétaire d'Etat de George Washington. Il fut le fondateur du Parti Républicain.
Puis, Théodore Roosevelt le vingt sixième (26e) (1901-1909). Ceux-ci furent immortalisés dans une falaise à 1740 mètres d'altitude par le sculpteur Gutzon Borglum au Mont Rushmore dans le Dakota du Sud (U.S.A). Ils furent célébrés comme étant les figures emblématiques de la justice, de la liberté et de la démocratie.

W.M.B. : "L'influence d'un autre" 16/10/62 « A mon opinion, le plus grand président que nous ayons jamais eu c'est Abraham Lincoln, un homme pieux qui fut suscité pour servir Dieu ».

W.M.B. "Et tu ne le sais pas" 15/08/65 P. 37 « Si une femme est une femme, qu'elle soit une dame. Si un homme est un homme, qu'il soit un homme. S'il est un Président qu'il reste un homme. Et comme Abraham Lincoln qui dit « Donnez-moi la liberté ou donnez-moi la mort », des hommes de principe. Y a-t-il un homme pour se tenir pour cela. O Dieu, donne-moi de me tenir à Ta Parole comme un prédicateur ! .Je sais qu'il y a un Dieu et Dieu est la justice ! Un homme qui se tient dans les principes ! Nous avons besoin d'un autre Abraham Lincoln !»

Abraham Lincoln est né au Kentucky le 12 Février 1809 ; un siècle plus tard naîtra William Marrion Branham dans une cabane dans la même région. Abraham Lincoln grandit dans une pauvreté totale, il forgea son caractère dans deux livres : « la Bible » et « Le voyage du Pèlerin ».
Il devint le défenseur des pauvres et des noirs, étant juriste (avocat) il fut la voix des sans voix. Après plusieurs luttes infructueuses et d'échecs, il est élu député au SENAT Américain, puis Président de la République le 06 novembre 1860. Il défend la cause des noirs esclaves suscités depuis 1607 en Virginie où quatre millions de noirs furent déportés aux USA (Cf. La Case de l'Oncle Sam).
La guerre dite de cessession durera cinq ans entre le Nord qui prône la liberté des noirs et le Sud esclavagiste. Elle débute le 01 juillet 1863 en Pennsylvanie et occasionne 600.000 victimes. Abraham Lincoln meurt assassiné le 14 Avril 1865 au théâtre en plein spectacle. L'Etat américain gardera en sa mémoire cette icône de la liberté et de la justice fondées sur l'Evangile.

La Parole notre seul moyen de défense

Quand Satan tenta Jésus dans le désert, quel fut le moyen de défense ? Qu'utilisa-t-Il ?
Est-ce sa capacité à faire descendre des légions d'anges des cieux ? Est-ce Son pouvoir Créateur à contrôler les éclairs et les éléments de la terre ? Non ! Il utilisa la Parole ! Toujours la Parole ! Et uniquement la Parole ! Et cela finit par roussir les plumes du diable et à le faire fuir ! Car rien ne peut rivaliser avec la Parole. Et Dieu est dans Sa Parole ! Le Droit et la Justice que donne la Parole sont les voies légitimes que Dieu a de tout temps utilisées même pour le Rachat de l'humanité.

D'une part, c'est par le Droit légal conféré par les Ecritures que Christ vint dans le monde, étant appelé Fils de David à travers Joseph qui est de la lignée de Salomon roi d'Israël, afin d'acquérir "le Droit légitime de la Royauté" de son père David.
Et d'autre part, par Marie appelée "sa mère", de la lignée de Nathan, fils de David. Christ étant "la Semence promise de la femme" annoncée depuis Genèse 3/15 confirmait ainsi" le Droit légitime du Sang". Dieu, ayant désigné Marie comme "la mère-porteuse" de la Semence royale d'Abraham : Jésus-Christ l'Emmanuel selon Esaïe 7/14 et Matthieu 1/23!

« Soit en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone et quatorze générations depuis la déportation à Babylone jusqu'à Christ ». Math 1/17

« Et, l'Eternel a fait retomber sur Lui l'iniquité de nous tous » Es.53/6
Face au Rachat de l'humanité déchue, Christ dut subir la rigueur de sa propre Loi ; car la Rédemption est la possession légale de tout ce que Adam avait perdu par le paiement d'une rançon : le Sang de Jésus- Christ, victime propitiatoire pour nos péchés. Voilà la pénalité que cela a coutée que d'extraire le péché de nos vies.
La Loi exigeait un Parent Rédempteur ; un Parent Humain !
La Grace remplit les conditions, prépara un chemin de retour par la Naissance virginale ; « L'Emmanuel : Dieu avec nous ». « Dans l'étable misérable, contemplez ce Nouveau-né ! A la crèche, O ! Mystère, Dieu Lui-Même s'est donné ! »

LE MILLENIUM : mille ans de règne de justice et de paix
sur la terre de Christ le Fils de David

Salomon (paix) fut la préfigure de Jésus-Christ le Fils de David. Il régna quarante ans sur Israël d'un règne marqué de justice et d'une sagesse inégalée, ce qui lui valut la paix, la magnificence et la gloire.

David son père, l'homme selon le cour de Dieu fut le grand roi d'Israël par son humilité, sa simplicité, sa grande repentance devant Dieu pour le mal commis, mais surtout le respect et l'attente de la Justice venant de Dieu. Il n'osa point ôter la vie à Saül son grand bourreau dans plusieurs occasions favorables. Il laissa toujours Dieu agir pour lui, de qui vient le règne d'équité et de justice.

Son propre fils Absalom lui ravit la royauté, le contraignant ainsi à un exil forcé jusqu'à ce que justice lui ait été faite. 2 Samuel 16/13 : « David et ses gens continuèrent leur chemin. Et Schimeï marchait sur le flanc de la montagne près de David, et, en marchant, il maudissait, il jetait des pierres contre lui, il faisait voler la poussière. »
« Alors Abischaï, fils de Tseruja, dit au roi: Pourquoi ce chien mort maudit-il le roi mon seigneur? Laisse-moi, je te prie, aller lui couper la tête. Et David dit à Abischaï et à tous ses serviteurs: Voici, mon fils, qui est sorti de mes entrailles, en veut à ma vie; à plus forte raison ce Benjamite! Laissez-le, et qu'il maudisse, car l'Eternel le lui a dit. Peut-être l'Eternel regardera-t-il mon affliction, et me fera-t-il du bien en retour des malédictions d'aujourd'hui. David et ses gens continuèrent leur chemin ».

En définitive Dieu ne fait asseoir le règne de paix que sur un cœurs d'amour épris de justice ! Ceux qui ont marqué ce monde positivement, sont des hommes dont le vœu, toute leur vie durant, s'est résumé par cette requête du Seigneur : « Que Ton Règne vienne ! Que Ta Volonté soit faite sur le terre comme au Ciel!... » Matt 6/10
Amen !

Que Dieu vous bénisse richement !
Votre serviteur par le Sang de Jésus Christ, Pasteur Pierre ESSOH YAO



DU MEME AUTEUR


Voir tous les enseignements du Pasteur Pierre ESSOH Yao
Voir
Droit de réponse
Questionnaires bibliques


AUTRES AUTEURS


Voir tous les enseignements du Prophète William Marrion Branham
Voir