LES DROITS ET LES OBLIGATIONS CIVIQUES DU CHRETIENS

par Pasteur Pierre ESSOH Yao


Jer 29/7 : « Recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l'Eternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien. »
Versets11-14 : « Car Je connais les projets que J'ai formés sur vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'Espérance. Vous M'invoquerez, et vous partirez; vous Me prierez, et Je vous exaucerai. Vous Me chercherez, et vous Me trouverez, si vous Me cherchez de tout votre cour. »
Jn 17/9-11 :« C'est pour eux que Je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que Tu m'as donnés, parce qu'ils sont à Toi; - et tout ce qui est à Moi est à Toi, et ce qui est à Toi est à Moi; -et Je suis glorifié en eux. Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et Je vais à Toi. Père Saint, garde en Ton Nom ceux que Tu M'as donnés, afin qu'ils soient un comme nous. »

Servir de relais pour notre Nation

WMB : La brèche entre les sept âges de l'église et les sept sceaux, 17/03/63 Jeff, IN, USA § 109
« Tout homme qui se respecte se battrait pour défendre les droits qu'il a reçus de Dieu...»

L'amour pour notre patrie, nous commande de répandre la Vérité du Salut vaille que vaille, et de servir de relais dans la propension de cette Lumière dans le cour de nos concitoyens.

1 Tim 3/13-16 : « Car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s'acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus-Christ. Je t'écris ces choses, avec l'espérance d'aller bientôt vers toi, mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l'Eglise du Dieu vivant, la colonne et l'appui de la vérité. »

WMB : Prenant le parti de Jésus, P. 7
«... Pourquoi cela ? Parce qu'il n'y avait personne qui prenait le relais de Paul (lors de son premier voyage missionnaire) pour continuer à les enseigner ! C'est pourquoi, Paul établit des églises en différents points des régions qu'il avait évangélisées. C'étaient des points de ralliement. Il plaçait dans chacune de ces églises quelqu'un de capable, un homme en qui il pouvait avoir confiance ; un homme qui était connu comme pasteur, comme un berger. Ces églises-là, pouvaient par la suite, former d'autres petites églises dans les environs. »

Aimer sa patrie

L'apôtre Paul avait cet amour pour sa patrie au point de servir de libation !

Rom 9/1-4a : « Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par le Saint-Esprit: J'éprouve une grande tristesse, et j'ai dans le coeur un chagrin continuel.
Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair, qui sont Israélites. »

WMB : Dieu dévoilé, 14/06/64 Jeff, IN, USA § 289 « Maintenant remarquez. Combien y a-t-il de citoyens américains ici? Levez la main. Bien, vous êtes un citoyen américain, alors vous êtes identifié avec cette nation. Tout ce que cette nation est, vous devez l'être. Pas vrai? Vous êtes toute sa gloire et vous êtes toute sa honte. Vous êtes identifié avec elle. Vous êtes Américain, alors vous prenez l'identité de l'Amérique. Alléluia! »

WMB : L'Eglise et sa condition, 05/08/56 Jeff, IN, USA§ 21 «... Nous venons à l'église pour nous améliorer. Nous venons pour faire de nous-mêmes de meilleures personnes, de meilleurs Chrétiens, de meilleurs citoyens, de meilleurs pères, de meilleures mères, de meilleurs voisins... »

WMB : La Puissance de transformation, 31/10/65 Pescott, AZ, USA § 299 « Si je suis un Américain, je supporte toute sa honte, je supporte toute sa gloire. Quoi qu'elle ait jamais été, je le suis. Je suis un citoyen américain. J'étais... j'ai débarqué sur le rocher de Plymouth. Oui, Monsieur. Oui, j'ai débarqué sur le rocher de Plymouth. J'ai signé la... j'étais dans le hall ce matin-là, quand ils ont signé la Déclaration d'Indépendance. Je l'ai signée avec eux. Je fais partie de son économie. J'ai signé la Déclaration d'Indépendance. C'est exact. J'étais avec Washington à Valley Forge quand il a traversé le fleuve. J'étais là ce matin-là. J'ai prié avec lui. J'y étais. Vous y étiez, en tant qu'Américain. Si vous êtes Américain, vous y étiez. Car tout ce que l'Amérique est, vous l'êtes. J'ai hissé... le drapeau sur Guam. Je les ai aidés à faire cela. J'ai pris chaque fort. J'ai porté sa honte comme un révolutionnaire. Quoi qu'elle ait été, je le suis. »

Le respect de nos institutions

WMB : Questions et Réponses sur les hébreux #3 - 06/10/57 Jeff, IN, USA. § 769 «Que faites-vous à ce sujet, Frère Branham?» Je suis obligé de respecter cela; je suis un citoyen américain. Je fais ce que le grand patron dit de faire. Si jamais je... Si les - si jamais les membres d'une famille n'ont plus de respect pour leur famille (les enfants n'ont plus de respect envers leurs parents), cette famille sera en pièces. Si jamais une église n'a plus de respect pour son pasteur, eh bien, cela - c'en est fini de cette église. Et si jamais une nation n'a plus de respect envers la Cour Suprême et ses décisions, cette nation sera en pièces. C'est tout à fait vrai. Nous devons honorer ces choses. »

Luc 20/19-26 : « Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchèrent à mettre la main sur Lui à l'heure même, mais ils craignirent le peuple. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole.
Ils se mirent à observer Jésus; et ils envoyèrent des gens qui feignaient d'être justes, pour Lui tendre des pièges et saisir de Lui quelque parole, afin de Le livrer au magistrat et à l'autorité du gouverneur.
Ces gens Lui posèrent cette question: Maître, nous savons que Tu parles et enseignes droitement, et que Tu ne regardes pas à l'apparence, mais que Tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. Nous est-il permis, ou non, de payer le tribut à César?
Jésus, apercevant leur ruse, leur répondit:
Montrez-moi un denier. De qui porte-t-il l'effigie et l'inscription? De César, répondirent-ils. Alors Il leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Ils ne purent rien reprendre dans ses paroles devant le peuple; mais, étonnés de sa réponse, ils gardèrent le silence. »

Matt 10/16-17 « Voici, Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues; »

Rom 13/4-6 :« Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal. Il est donc nécessaire d'être soumis, non seulement par crainte de la punition, mais encore par motif de conscience.
C'est aussi pour cela que vous payez les impôts. Car les magistrats sont des ministres de Dieu entièrement appliqués à cette fonction. Rendez à tous ce qui leur est dû: l'impôt à qui vous devez l'impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur. Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. »

Le Salut aux couleurs

WMB : Le Christ identifié de tous les âges, 01/04/64 Louisville, MS, USA § 8 « Et maintenant, je vais vous demander quelque chose, alors que nous allons prendre les Écritures ce soir. Nous allons lire dans le Livre des Hébreux, ce soir, alors que nous nous levons pour lire la Parole. Nous nous tenons debout quand nous faisons le Salut au drapeau, et nous nous tenons debout devant tous nos emblèmes nationaux, et ainsi de suite, ainsi levons-nous alors que nous lisons la Parole de Dieu, voulez-vous? »

WMB : Dieu est identifié par ses caractéristiques 11/03/64 Beaumont, TX, USA § 9 « Maintenant, je me demande si nous pourrions nous lever, pendant que nous lirons Sa Parole, dans l'Épître aux Hébreux, au chapitre 1. La raison pour laquelle je vous demande de vous lever, c'est en l'honneur de cette Parole. Je crois que la Parole est Dieu: "Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Et la Parole a été faite chair, et Elle a habité parmi nous." "Jésus-Christ, le même hier, aujourd'hui et éternellement", c'est le thème de nos campagnes. Par conséquent, quand nous Le lisons, Lui, sous forme imprimée, dans cette Parole, ici, nous nous tenons debout. Quand nous promettons fidélité à la patrie devant le drapeau, quand notre drapeau passe, nous nous tenons debout en l'honneur de notre drapeau, de notre pays, c'est ce que nous devrions faire. Alors, à combien plus forte raison devrions-nous nous tenir debout quand nous lisons la Parole de Dieu! »

WMB : Dieu Puissant dévoilé devant nous, 29/06/64 Phil, USA § 13 « Vous savez, je pense que je vais vous demander de faire quelque chose. Je demande généralement des choses étranges, et j'espère que je ne vais rien demander de trop étrange. Mais, lorsqu'il s'agit de promettre fidélité à la patrie devant notre drapeau, nous nous levons tous; et, quand le drapeau passe, nous restons debout - c'est la chose à faire; nous restons debout pour le saluer. Alors, pour la lecture de la Parole, levons-nous, si vous le voulez bien. »

Le vote : un devoir civique

W.M.B. La Réligion hybride vol.2, n°13, 13/11/60, Jeff, Ind, P 4-5 ; 6 §1 et 6 ; P 8 §2 ; P 30 § 3 « Maintenant, j'étais. Et comme je l'ai dit dimanche dernier, je pense que c'était ici, je suis derrière cette chaire depuis vingt-huit ans, et pas une seule fois, je n'ai parlé politique, en aucune manière, jusqu'à dimanche dernier, et je vous ai dit à vous, simplement de prier avant d'aller aux urnes pour voter. Je suis descendu chez frère Wright l'autre jour, et je pense qu'il est l'un des plus âgés - Frère Slaughter et lui, et quelques-uns de ceux qui m'ont connu durant toutes ces années - Et frère Wright n'a jamais su comment j'ai voté ; il n'a jamais su si j'étais Démocrate ou Républicain, et chez lui est un deuxième "chez moi". ((Frère Wright dit que Frère BRANHAM ne lui a jamais dit comment il a voté, et frère Wright n'a jamais dit à frère BRANHAM comment il a voté - N.D.E.)) La raison, c'est que c'est si insignifiant, frère Wright. ((Frère Wright parle encore - N.D.E.)) Merci. Jamais, je . Personne n'a su comment j'ai voté ; parce que les deux partis - aucun d'eux ne saurait se vanter. »

WMB: L'Adoption, 22/05/60 Jeff, USA « Peu importe que vous ne soyez pas d'accord avec lui sur le plan politique, n'empêche qu'il est notre Président. Oui monsieur. Moi, je ne suis ni démocrate ni républicain. Je suis chrétien. Mais je vais vous dire, j'avais beaucoup d'admiration pour le président Dwight Eisenhower. Oui monsieur, il a vraiment été un homme très remarquable, à mon avis. S'il se représentait, et que je votais, je voterais encore pour lui. C'est vrai. Même s'il avait cent ans, peu importe, je voterais quand même pour lui, parce que je l'aime. Alors, pensons à lui quand nous prierons ce soir. »

WMB : Hébreux chapitre 7, 2ème partie 22/09/57 Jeff, IN, USA § 290-291 « Et alors si d'un côté on veut faire ceci, et que d'un autre côté on veut faire cela, et que tel côté gagne. l'aile perdante, que font-ils alors? Ils s'unissent au reste en disant: «Nous nous sommes donc trompés. Nous allons de l'avant tout simplement, parce que le Saint-Esprit a fait ce choix.
Voyez-vous, cela est tout à fait correct.
Tout comme les démocrates et les républicains, aussi longtemps que nous sommes une démocratie, en tant qu'Américains. Si les démocrates sont au pouvoir, les républicains doivent avancer droit avec eux; les républicains au pouvoir, les démocrates avancent de même. Voyez-vous, c'est là exactement ce qui fait de nous une nation. Chaque fois que nous violons cela, nous brisons notre démocratie. C'est vrai. Si les démocrates disent: «Nous ne ferons rien, les républicains sont au pouvoir"!... alors, nous tombons. Je suis du Kentucky; "Ensemble nous tiendrons, et divisés nous tomberons".»

WMB : La manière d'un vrai prophète, 13/05/62 Jeff, IN, USA § 263 « Revenez à la Parole, revenez à Dieu, revenez à Christ et alors ne vous inquiétez pas au sujet du communisme. Nous voterons pour l'homme qu'il faut, nous aurons un autre homme pareil à Abraham Lincoln, à Georges Washington ou à quelqu'un qui était un véritable homme. Ne blâmez pas ce gouvernement qui est là, blâmons-nous nous-mêmes. C'est ce que dirait Amos, et c'est ce que dira tout vrai prophète de Dieu, s'il connaît la Parole de Dieu. S'il est un vrai prophète, il - il connaît la Parole, parce qu' Elle vient à lui. »

Que Dieu vous bénisse richement !
Votre serviteur par le Sang de Jésus Christ, Pasteur Pierre ESSOH YAO



DU MEME AUTEUR


Voir tous les enseignements du Pasteur Pierre ESSOH Yao
Voir
Droit de réponse
Questionnaires bibliques


AUTRES AUTEURS


Voir tous les enseignements du Prophète William Marrion Branham
Voir